lundi 17 février 2014

Pré France de St Nabord

Une belle journée de cross. C'est le résumé de ces pré-France . Une météo printanière, un parcours extrêmement agréable pour les spectateurs et des niveaux de courses de plus en plus relevés d'année en année ont fait de cette journée une véritable réussite.
Sur le plan sportif, le parcours annoncé comme étant "roulant" s'est révélé très exigeant. Les nombreuses montagnes russes, les parties très techniques en forêt et les nombreuses grimpettes , rajoutées à du sol soit meuble soit boueux, ont considérablement durciestoutes les épreuves.
Les vétérans ont ouvert le bal. Karim Foulouh a subit la loi d'un lorrain. Second, il fait une course courageuse.
Claudel Alice a mené la course des cadettes de bout en bout. Julie Lejarraga a trouvé ce jour, plus fort qu'elle. Une très grande course d'un très bon niveau. Ces deux filles devraient avoir de l'ambition aux prochains championnats de France. Cloe Sansig tremine à une trentaine de secondes, c'est une grande performance.
La course des cadets, avec un air de revanche des championnats d'Alsace,  était attendue  avec grande impatience. Nous avons eu une répétition de ce que seront les prochains championnats de France auxquels très peu de coureurs d'autres régions pourront se mêler. Niveau exceptionnel. El Bouadjali Mohamed, au prix d'une grosse accélération au km a lâché Baptiste Mischler et Fabien Palcau. Tous les trois seront prétendants au podium  dans 15 jours et le spectacle de cette course à elle seule vaudra le déplacement. L'équipe termine troisième; ce qui est une belle performance. Baptiste termine également troisième. Maelle Dietrich survole la course des juniors filles et Yann Schrub celle des homologues masculins devant Alexis Miellet et Sofiane Berdouzi partit peut être un peu trop lentement . Julian Ranc finit 16ème.
Le cross court féminin est dominé par Claude Ophélie Boxberger. Un nom extrêmement connu. Ayant fait récemment 4'13 au 1500m et 2'03 au 800m, cette athlète est parée pour le haut niveau. Derrière, Ouar Vanessa et la Mulhousienne Aarab Noura se partagent les autres places du podium. Partie bien trop prudament, Elise Pollini 7ème l'an passé, termine fort le dernier km. Insuffisant pour rééditer ce classement. Elise termine tout de même bonne 16èmè à 1'20" de la tête de course. Amélie Mettler, en proie au doute finit 20ème.
Pepiot Valentin a gagné le cross court devant Benjamin Choquert. Peut être la course la plus relevée de la journée. A presque 20km/h de moyenne, ces athlètes ont largement assuré le spectacle.
Le cross long féminin est remporté par Elodie Mene devant l'incontournable Line Kuster. C'est le club d'Obernai qui gagne par équipes.
Dans le cross long masculin  Zouhair Oumoussa revenu sur la tête de course après avoir mené, puis s'être fait distancer, remporte la palme. Nicolas Weber a longtemps été quatrième. Une légère baisse de régime dans le dernier tour le fait rétrograder à une très belle septième place. Dans cette course Nabi Nadil, qui suit un traitement médical lourd et contre indiqué pour la pratique du sport a sombré dans les profondeurs du classement. Saison terminée dans l'attente de sa fin de traitement. Pas de titre cette année pour le club mais
que d'émotions, on en redemande.
 

















































































Aucun commentaire:

Publier un commentaire

commentaires anonymes ou non signés, passez votre chemin car ils ne seront pas publiés