lundi 8 juillet 2013

Aubagne et La Roche sur Yon

Les championnats de France Espoirs clôturaient la saison pour le groupe avec la qualification de Elise Pollini.
Aubagne et sa merveilleuse piste bleue en Mondo en étaient le théâtre. C'est sous un soleil de plomb et une chaleur suffocante que Elise s'est élancée sur sa demi finale du 800m espoirs. Jamais dans l'allure, payant casch une saison plombée par des ennuis de santé qui ont considérablement retardé sa préparation, des études (réussies) et un travail récent, Elise termine quatrième de sa série. Pourtant, ces championnats laissent d'énormes regrets car ils étaient plus ouverts que jamais. Elise , après une très bonne saison hivernale, n'a pas eue de chance cette année et a soif de revanche. Tant mieux car c'est avec la rage au ventre qu'elle a quitté ces championnats. C'est nouveau et j'en suis content. J'aurais aimé que Manon Fage remporte ces championnats après une saison si prometteuse. La finale en a décidé autrement et Manon aussi, a soif de revanche. RV l'an prochain.
A La Roche sur Yon ou nos ex cadettes ont remporté deux titres par équipe, ce sont cette année les minimes qui sont allé décrocher  le 40ème titre pour le club. Emmenés par un Emilien Marchet royal et dernier relayeur, Timothée qui a mis le relai sur orbite, Pierre Louis et Nicolas l'ont fait. C'était d'ailleurs déja le titre utilisé par les DNA lors du  premier sacre des cadettes dans la même ville. Oui, ils l'ont fait et même si on s'y attendait, il fallait tout de même ...courir et gagner.  Ces jeunes ont du talent car en plus ils ont mis la cerise sur le gâteau en battant le record d'Alsace.  Chapeau.
Leurs homologues filles terminent sixièmes. Une belle expérience et certainement une grande envie de suivre l'exemple de leurs ainées de quelques années, quand elles passeront cadettes. Ce week end a également vu la confirmation de l'éclosion d'un futur grand.
A obernai, lors de la finale interrégionale des pointes d'or, Virgile Neunlist a couru le 1000m en 2'45"04. Ce chrono est simplement extraordinaire quand on sait que ce jeune n'est que benjamin. Bravo à lui et Jérome son coach.















































Aucun commentaire:

Publier un commentaire

commentaires anonymes ou non signés, passez votre chemin car ils ne seront pas publiés